jeudi 27 novembre 2008

Infos

En réponse au deux propositions d'actions faites sur le blog, pour le moment, nous n'avons pas un nombre assez important pour pouvoir faire ces actions.


Concernant le blocage des axes de circulation, c'est une action qui est déjà vu dans de précédentes mobilisations, nous ne sommes pas assez nombreux et aussi qu'au bout de la file, l'automobiliste ne sait pas pour quelle raison il est bloqué etc.


Concernant la manifestation devant le ministère, de même pour le moments nous ne sommes pas assez nombreux, se pose aussi le problème de la distance pour aller à Paris, cela demande aussi des contacts avec les autres facs et biens sûr, c'est trop tôt dans le mouvement pour cela. Cette manifestation aura surement lieu mais pas tout de suite.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

L'automobiliste en bout de file consultera surement la presse le lendemain... Et à force de faire ce genre d'action la presse sera obligée de prendre le relais. Aussi ce genre d'action ne nécessite du monde que dans les facs. Ainsi une telle action regroupant fac de droit, éco, art et fac de science pendant 30minutes à une intersection proche de la fac, je pense que l'on peut très vite arriver à 200 personnes, ce qui est largement suffisant, sans pour autant bloquer les cours...

MobilisationUPJV a dit…

Mais actuellement nous ne sommes pas assez nombreux pour bloquer les axes, grand maximum on serait 5O à tout casser.

Et de même, tu dis que cette action nécessite du monde "que" dans les facs, tu pense que pour le moment, les gens vont "sécher" leurs cours pour aller bloquer un axe? Ils ne sont pas assez mobilisés pour cela pour le moment.


Par contre, si tu pouvais mettre ton prénom à la fin de tes commentaires, ce serait pas mal histoire de savoir à qui s'adresse-t-on...

Vadim a dit…

Je vois pas l'intérêt de bloquer les axes routiers. On va faire chier les gens, ça sert à rien.
La manif nationale centralisée à Paris devant le ministère me semble beaucoup plus pertinent. Mais c'est bien sûr un peu tôt. Il faut au préalable que les facs soient mobilisées au niveau national.
Par contre, pour le billet de train, c'est moins un problème : si on arrive en masse, je vois mal les contrôleurs nous embetter...

Anonyme a dit…

Une idée serait de faire cours dehors, étant donné que si cettte réforme persiste nos facs seront supprimés et on en viendra tous a faire cours dehors !
Nous voulons juste donné l'image de ce que qu'il arrivera à l'UPJV si cette réforme passe.
J'appelle tous les étudiants à faire ceci:
- prendre les chaises dans les classes et le bureau du prof' dans le but de pouvoir faire cours dehors !
Avec les manteaux, il ne fait pas froid (pensons aux SDF qui eux VIVENT dehors).
Cela permet d'éviter les blocages, qui représentent pour certains, la pire des choses.
Cela permet de faire une Université ouverte à tous et populaire!
Cela permet de rétorquer à celles et ceux qui sont contre ce mouvement que les cours ne sont pas annulés et qu'ils peuvent donc continuer à suivre leurs cours.
Et enfin, cela à un retentissement médiatique important, je pense.

Ces cours à l'extérieur pourraient être aussi l'occasion de parler à la population de nos revendications....
Imaginez cela sur différents sites: Place Gambetta, parvis Cathédrale...

Si ni les débats ni les grèves ne font réagir, peut être que cela fera réagir l'opinion ???!

Donc, svp faisons cours à l'extérieur. Montrons notre mécontentement !!

C'est une idée originale et qui est une jolie alternative à l'arrêt des cours et aux blocages des universités que certains ne supportent pas.


http://www.facebook.com/home.php?ref=logo#/group.php?gid=59283192432